CULTURE

Un porte-bonheur japonais “Daruma”

Le daruma est populaire au Japon comme un porte-bonheur depuis longtemps. En fait, comment est-il né et comment s’est-il répandu dans tout le pays? Dans cet article, je vais vous présenter le daruma, un des porte-bonheur japonais.

 

Le daruma, c’est quoi?

Le daruma est un porte-bonheur japonais en forme de figurine qui est rouge et rond avec le visage peint. Il est fabriqué en papier. On le met pour prier et souhaiter le bonheur et la prospérité du commerce.

 

Origine du daruma

Le modèle du daruma est Bodhidharama qui est le fondateur de la secte zen. Il est venu du sud de l’Inde et il est passé par la Chine. Ensuite, il a ouvert la secte zen chinoise.

Sa leçon s’est répandue au Japon. Il a fait son apprentissage très sérieusement. Selon la légende, il a continué à faire zazen (méditation zen en position assise, jambes croisées, dos droit) pendant neuf mois, alors ses bras et ses jambes ont pourri et se sont détachés. C’est pour cela que le daruma n’a ni bras ni jambes.

L’origine du daruma remonte à la fin de 17e siècle. Le supérieur d’un temple bouddhique a distribué des étiquettes dessinées à l’image de Bodhidharama comme porte-bonheur au nouvel an. Pendant l’hiver, ce supérieur a fait fabriquer des darumas aux employés des ateliers de sériculture (élevage du ver à soie) comme un complément de revenus. On dit que c’est l’origine du daruma. En général, la couleur du daruma est rouge parce que depuis longtemps on pense que le rouge est une couleur talismanique. En plus, sa forme était plus humaine mais petit à petit elle est devenue ronde. À l’ère Meiji, sa forme a changé comme celle d’aujourd’hui et le daruma s’est répandu dans tout le pays.

 

Daruma d’aujourd’hui

Aujourd’hui, les darumas sont fabriqués dans tout le pays mais leurs caractéristiques sont variées. Le daruma fabriqué à Takasaki (Gunma) est le plus populaire et son volume de fabrication représente 80% de tous les darumas.

Autrefois, les gens les fabriquaient à la main en collant des feuilles de papier les unes sur les autres mais maintenant on les fabrique à la machine. Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, le visage de daruma est dessiné à la main.

Le daruma est vendu en l’état et les yeux ne sont pas dessinés. On dessine d’abord l’œil gauche en faisant un vœu et s’il est exaucé, on dessine l’œil droit. Pour les élections au Japon, il est d’usage que les candidats élus dessinent l’œil droit de daruma pour les félicitations.

Aujourd’hui, le daruma a différentes tailles. On peut le mettre le plus petit sur la paume de la main. Les variétés de couleurs ont aussi augmenté et on classe les darumas selon la couleur comme un porte-bonheur pour l’argent, l’amour et la santé etc.

 

 

【Le site de référence】
noren japan

 

Je vous remercie de lire cet article. S’il vous a intéressé, pressez “j’aime”
et partagez cet article sur SNS. Si vous avez des questions ou un avis, laissez un commentaire. Merci.

0

COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.