CULTURE

“Irori” et “Hibachi” : deux anciens âtres japonais

À l’époque où il n’y avait pas de climatisation et de poêle, les japonais utilisaient l’irori et le hibachi. Certaines personnes continuent aux utiliser encore aujourd’hui. Dans cet article, je vais vous présenter l’irori et le hibachi qui sont les anciens âtres japonais.

Irori

L’irori, c’est quoi?

L’irori est un âtre dans les maisons traditionnelles japonaises et il est un espace carré creusé dans le sol et recouvert de cendre. On brûle du charbon de bois ou des bûches pour chauffer la pièce et cuisiner. On règle le feu en accrochant un chaudron au crochet de la crémaillère. En plus, il y a des régions où les gens cuisinent en mettant le chaudron sur une table en fer.

Histoire de l’irori

On dit que l’origine de l’irori est un foyer qui existe depuis l’époque de Jyōmon. Son nom et sa forme ont été changés selon les régions, il est devenu indispensable pour la vie japonaise. Cependant, à cause du développement du four, les gens qui utilisent l’irori ont diminué surtout à l’ouest de Japon. Comme les nuits sont plus longues et plus froides que l’ouest de Japon, dans l’est de Japon, il y a eu une tendance pour que les gens utilisent l’irori plus longtemps que le four parce qu’il était simplement pour faire la cuisine. Entre l’époque de Muromachi et d’Edo, l’irori n’a plus été utilisé dans le centre des villes mais à la campagne, les gens l’utilisaient jusqu’à tout récemment.

Irori d’aujourd’hui

Aujourd’hui, l’irori n’existe guère dans les maisons ordinaires. Cependant, comme on apprécie des façons de la vie traditionnelle japonaise, il y a certaines auberges et cafés reconstruits qui étaient des anciennes maisons où on peut manger autour de l’irori.

 

Hibachi

Le hibachi, c’est quoi?

Le hibachi est un objet en céramique, en métal ou en bois. On brûle du charbon de bois sur de la cendre. On l’utilise pour chauffer la pièce et cuisiner simplement. Sa forme est variée, il existe le hibachi rond, carré ou hexagonal etc.

Histoire du hibachi

On dit que la première apparition du hibachi est à l’époque de Nara. Les nobles ne l’utilisaient avec du charbon car il y avait moins de fumée qu’avec l’irori où on brûle des bûches. À partir de l’époque d’Edo, il s’est répandu petit à petit dans la vie quotidienne et s’est grandement développé. Il s’est aussi développé comme un objet d’intérieur, les gens ont fait des hibachis métalliques ciselés et des hibachis céramiques peints vivement. Jusqu’à l’ère de Shōwa, il s’était enraciné dans la vie japonaise comme un chauffage principal et un fourneau pour la cuisine, mais à cause de la propagation du poêle, il a disparu petit à petit de la vie quotidienne.

Hibachi d’aujourd’hui

Aujourd’hui, on n’utilise guère de hibachi mais à dire vrai, les gens qui n’aiment pas la climatisation préfèrent le hibachi et ils l’utilisent encore. En plus, il est apprécié comme un objet d’intérieur, il est réutilisé comme un pot à fleurs ou un bocal à poissons rouges et des hibachis de luxe prennent de la valeur comme des antiquités.

 

【Le site de référence】
wa no suteki
Lohas na hanashi

 

Je vous remercie de lire cet article. S’il vous a intéressé, pressez “j’aime”
et partagez cet article sur SNS. Si vous avez des questions ou un avis, laissez un commentaire. Merci.

1+

COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.