CULTURE

SHISHIMAI

Au Japon, on exécute le « SHISHIMAI » les jours spéciaux comme le nouvel an et la fête. »SHISHI » signifie le lion.Et cette dance a son origine chez les nomades indiens qui révéraient le lion comme un Dieu et dansaient en l’imitant. Puis, de l’Inde à la Chine et finalement au Japon, le « SHISHIMAI » s’est répandu, et aujourd’hui, au Japon, on l’exécute pour exorciser le diable, la famine et l’épidémie.

Dans le « SHISHIMAI », il y a deux grands types:celui où plus de deux personnes jouent un lion et celui où une seule personne joue un lion. Le lion mord la tête des spectaters; surtout la tête des enfants. En mordant la tête, le lion mange l’esprit malin. Pour les enfans, l’effet de l’amulette est plus fort, alors les parents tendent leurs enfants au lion pour les faire mordre. Mais presque tous les enfants se mettent à pleurer à cause de la peur et se cachent derrière leurs parents.

Dans mon village natal, en ce moment quend on sent le retour du printemps, le « SHISHIMAI » est exécuté lors de la fête pour prier pour une récolte féconde, la santé et la sécurité des gens. Malheureusement, cette année, il pleuvait.

D’abord, le groupe formé par les lions et les joueurs du kagura1 parcourent tout le village pour présenter leur dance aux habitants. A ce moment, l’acteur la tête du lion, les joueurs de flûte et de tambour sont des enfant de 10 ans à 13 ans. Les enfants qui habitent ce village s’exercaient pendant 3 mois et le présentent devant des habitants.

Ensuite, des adultes exécutent le « SHISHIMAI » dans le sanctuaire shinto. C’est totalement différent de celui des enfants. Le lion et le kagura défilent du torii2 au honden3 pour consacrer les dieux.

Il disent qu’il exsist depuis l’époque de Muromachi (1336-1573) et il est classé comme patrimoine culturel municipal. A la fin, ils entrent au haiden4 et présente le « SHISHIMAI ». Il est majestueux par son mouvement simple alors les habitants se rassemblent pour le voir.

Ainsi, au Japon, il y a des cultures et des traditions qui prennent racine dans les régions. Je voudrais les diffuser pour ne pas qu’elles disparaissent.

 

1 musique du culte shinto
2 portique en bois rouge qui marque l’entrée d’un temple shinto
3 bâtiment le plus sacré d’un sanctuaire shinto
4 bâtiment consacré au culte des sanctuaires shinto

 

Le site de référence
日本文化いろは事典
http://iroha-japan.net/iroha/C03_show/07_shishimai.html

Je vous remercie de lire cet article. S’il vous a intéressé, pressez « j’aime » et partagez cet article sur SNS.
Si vous avez des questions ou un avis, laissez un commentaire. Merci.

1+

COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.