CULTURE

Toyokawa-Inari

Ma famille va prier à Toyokawa-Inari chaque année. On a aussi pu y aller cette année. Alors dans cet article, je vais vous présenter l’ambiance de Toyokawa-Inari.

 

À propos de Toyokawa-Inari

Toyokawa-Inari se situe à Toyokawa-shi dans le département d’Aichi. Son nom officiel est “Myōgonji”. Quand il y a le mot “Inari” dans le nom, cela veut dire que ce sont des sanctuaires shintô où l’on déifie le dieu Inari.

Mais Toyokawa-Inari est un temple bouddhique. Depuis 1441 quand il a été construit, des samouraïs comme Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu et des hommes de lettres croyaient en ce temple.

Dans ce temple, on déifie une déesse bouddhique qui s’appelle “Dakinishinten”. Comme elle porte une gerbe de riz et monte un renard blanc, elle a été confondue avec le dieu Inari. (le dieu Inari est le dieu des céréales, de l’agriculture et aujourd’hui il est connu comme dieu du commerce. Son serviteur est aussi le renard.) Donc il paraît que ce temple est appelé Toyokawa-Inari sans se fait remarquer.

Aujourd’hui, Toyokawa-Inari est connu comme les trois le plus grand Inari. Donc chaque année, environ 5 millions de gens viennent de tous les coins du pays pour prier la prospérité.

 

Ambiance de Toyokawa-Inari

Pour prier, on se purifie les mains et brûle des senkô (bâtonnets d’encens). Ensuite on va prier au sanctuaire du temple bouddhiste.

 

On se dirige ver “Kitsune-zuka (repaire de renard)”. Des deux côtés du chemin, beaucoup de banderoles sont érigées. Sur le chemin, il y a quelques endroits pour prier. On déifie des dieux de la sécurité, de la santé, de l’accomplissement, des études etc.

 

Près de Kitsune-zuka, des statues de renards apparaissent. Leur visages sont expressifs et uniques.

 

Ici, c’est Kitsune-zuka. Il paraît qu’il y a plus de mille statues de renard.

 

Ces statues ont été déifiées par des gens qui ont fait un vœu ou qui ont été exaucés. La présence de toutes ces statues m’en ont vraiment imposé.

Sur le chemin du retour, il y a des constructions japonaises et on est charmé.

 

Ma famille achète des amulettes chaque année. J’ai acheté une amulette pour mon travail.

Maintenant je fais un autre travail donc je le porte tout le temps en priant de pouvoir devenir guide en français dès que possible grâce à mes efforts.

Au revoir et à bientôt!

 

 

Je vous remercie de lire cet article. S’il vous a intéressé, pressez “j’aime”
et partagez cet article sur SNS. Si vous avez des questions ou un avis, laissez un commentaire. Merci.

 

0

COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.